85mm, 105mm, 135mm, 200mm : quelle différence pour vos portraits?

Il est d’usage d’utiliser une focale longue pour réaliser des portraits. En général entre 85mm et 135mm, mais bien des photographes vont jusqu’à 200mm. La raison est assez simple, cela évite majoritairement les déformations dues à l’objectif lorsque qu’on se trouve trop proche d’un sujet.

Il y a une deuxième raison qui est l’isolation du sujet par rapport au fond : plus la focale est longue et plus il est facile de détacher son sujet du fond et d’obtenir ces effets de flou tant recherchés en photographie de portraits.

« Ah ben autant prendre le plus long et le tour est joué non?  » : Pas si simple…Il y a des subtilités dans le rendu et aussi dans l’utilisation sur le terrain.

De manière courante, il y a plusieurs façons d’aborder ces focales :

  • Les focales fixes à grande ouverture (1.8 voire 1.4) : 85mm, 105mm, 135mm
  • Le zoom 70-200mm f/2.8 qui est le plus souvent employé au 200mm pour garder le plus d’effet 3d possible

Distance de travail

Le premier impact de la focale que vous choisissez est la distance de travail par rapport à votre sujet, en effet entre 85mm et 200mm pour un même cadrage vous doublez votre distance par rapport au modèle. Vous perdrez donc en intimité et surtout en possibilité de communication si vous travaillez un portrait plein pied au 200mm.

photo alina

85mm f/1.4

photo alina

105mm f/1.4

photo alina

135mm f/2

photo alina

200mm f/2.8

Ainsi pour prendre en photo notre belle Alina, il a fallu passer de 2m à 4m environ pour le même cadrage.

Effet de compression

« Bon ben j’ai qu’à prendre un 85mm et comme ça ma distance de travail sera parfaite pour communiquer avec mon modèle ! »

C’est pas si simple, car un autre élément qui va déterminer votre rendu final est l’effet de compression. En effet plus vous augmentez la focale et moins vous incluez d’environnement derrière votre sujet. Pour un cadrage identique, le fond paraîtra bien plus large au 200mm qu’au 85mm, si bien que le rendu final n’est plus vraiment le même.

La conséquence directe est qu’il est plus facile par exemple d’isoler une personne du fond sur un portrait avec un 200mm f/2.8 qu’avec un 85mm f/1.8.

Photo Alina
Photo Alina
Photo Alina
Photo Alina

De haut en bas : 85mm f/1.4, 105mm f/1.4, 135mm f/2, 200mm f/2.8

J’ai volontairement pris ces clichés entre deux rails sur une ligne abandonnée de manière à ce que vous voyez que sur un cadrage à peu près identique entre le 85mm où vous incluez les deux rails, au 200mm on n’en voit plus qu’un seul et le fond parait bien plus large. Le talus de sable en arrière plan parait ainsi bien plus gros !

Conclusion

Choisir sa focale c’est impacter donc à la fois sa façon de travailler sur le terrain et son rendu final. Le but ici n’est pas de vous orienter vers un matériel en particulier plus qu’un autre, mais de vous montrer les différences de manière à ce que vous puissiez voir ce que vous préférez. J’espère que cet article vous aura aidé en ce sens !

By | 2018-10-02T21:26:22+00:00 octobre 2nd, 2018|Categories: Technique photo - Conseils & astuces|0 Comments

About the Author:

Pratique la photographie par passion depuis 2012. Spécialisé en portrait et en strobisme

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.